Grandes Formes

Déambulations sur mesure 

​Culture en Mouvement possède une expérience solide pour concevoir et organiser des déambulations en espace public qui répondent à des cahiers des charges très différents les uns des autres. Entre artistes mobiles, objets de déambulation et constructeurs, il est possible de faire s’activer des méninges pour trouver la forme adéquate et idoine.

 

Nous avons déambulé : 

Invasion

Guilherand-granges (07) - 2014

Invitation au Vertige

Toulouse (31) - 2015

Commémoration des 70 ans du débarquement

Lisieux (14) - 2015 

Toulouse en Piste

Toulouse (31) depuis 2012

Commémoration des 70 ans du Débarquement

Lisieux

2015


 

​​Toulouse en Piste

ÉDITION 2016

Une histoire du cirque

En 2016, il se transforme en deux grands événements les 1er et 8 octobre.

Un premier rendez-vous avec les écoles de cirque de la métropole, sous le regard du collectif  G.Bistaki.
Depuis le début de l'année, les artistes amateurs des écoles de cirque de la Métropole travaillent autour du projet Kalabrùn, à la recherche d'une matière artistique qui constitue la base d'un spectacle collectif.

Et le second, Place du Capitole avec le spectacle Une Histoire du Cirque.
Ce spectacle est une invitation grand format à s'intéresser au(x) cirque(s), à ce qu'il est, à sa pratique et son histoire. Artistes, projections sur façades, lumières, images du passé, pyrotechnie et musique se mêleront pour vous entraîner dans une tendre et trépidante évocation de cet art, où prouesse et prise de risque tentent de s'unir à la poésie, l'humour ou la beauté.
Il sera bien question de s'enflammer, de rêver, de sourire, et d'entrouvrir le voile sur un passé et un présent toujours unis pour créer le cirque d'aujourd'hui.
Écrit et mis en scène par Albin Warette. Réalisé par Culture en Mouvements avec la complicité du Lido, centre des arts du cirque de Toulouse.

Toulouse en piste 2016 G Clerc_IMG_5
Toulouse en piste 2016 G Clerc_IMG_4
Toulouse en piste 2016 G Clerc_IMG_547
Toulouse en piste 2016 G Clerc_IMG_545
TEP 2016 Patrice Nin

Tpulouse en Piste

Édition 2014

Le thème Contraires et Contrastes

Une invitation à célébrer les différences, les mettre en avant pour mieux en jouer, les stigmatiser, les accepter, puis les associer.
Visuelles, comportementales, physiques ou artistiques, l’enjeu est de donner à voir ces choses que tout oppose. Ici, pas de place au compromis. Chaque proposition artistique est riche de singularités, et devient un espace de possible. Ces singularités s’affirment, jouent ensemble, s’additionnent ou se cèdent la place, créent le foisonnement inhérent à toute rencontre (curiosité, méfiance, acceptation, rejet, guerre, copie...)
L’objet de déambulation, ainsi bâti tout en contrastes tourne autour d’une interrogation : comment faire coexister des contraires ? Vaste réflexion, tout aussi artistique qu’humaine...

TEp_2014_-_gérard__clerc
Toulouse en piste-064
Toulouseenpiste-2014-marielisegauthier47
G. LeclercIMG_6165-lr5

Toulouse en Piste

Édition 2013

Le thème Dé/lier L’In/Vertébré

Une invitation à jouer, à croiser l’équation Lier/Délier et Vertébré/Invertébré.
La parade est mise en jeu comme une colonne In/vertébrale capable de se lier/délier.
Chacun de ses éléments/vertèbres, et donc chaque objet de déambulation, est lui même apte à jouer de ces ingrédients.

 

Lier-délier : Rapport entre les objets et/ou personnes. Le lien est physique, social ou symbolique. Qu’on le cherche ou qu’on le brise, il crée un élan, une tension, génératrice de mouvements, d’états et de constats.

 

L’In/Vertébré : Corps, machine, colonne. Il s’agit là de jouer sur ce qui lie des éléments entre eux. Les articulations sont à la fête. Les corps et les objets s’en emparent et jouent de ce double état. La parade se durcit, s’étend, se ramollit, partie par partie.

TEP_2013_©elie_Arseguel_3
TEP_2013_©elie_Arseguel
TEP_2013_©elie_Arseguel_2
TEP_2013_©elie_Arseguel_4

Toulouse en Piste

Édition 2012

Le thème Dedans-dehors


Proposé comme un jeu ou un enjeu, le thème dedans-dehors est la promiscuité de deux états, opposés, complémentaires, voire indissociables parfois. Il s’agit bien ici de confronter. Nous cherchons à jouer avec l’objet passant de l’un à l’autre.

Samik_27
sigean-45
Samik_16ter
Samik_24
sigean-21ter
Sandrine Escamilla_15

Recevoir notre newsletter